Public Royalty : devinez où la reine a planqué ses bijoux pendant la guerre ?

Vous ne le saviez peut-être pas mais les joyaux de la famille royale ont voyagé de Londres au Berkshire pendant la guerre, de peur qu’ils tombent entre les mains des Nazis en cas d’invasion. Ils ont été cachés dans une boîte à biscuits pendant la Seconde Guerre mondiale, selon un nouveau documentaire. Sur les ordres du roi George VI (le père d’Elizabeth II), les pierres précieuses avaient été enterrées sous un port de visite au château de Windsor – une sortie secrète du château utilisée en cas d’urgence.

La reine Elizabeth II n’en savait rien !

Toute leur histoire sera racontée dans un nouveau documentaire de la BBC, “The Coronation”, qui sera diffusé dimanche prochain. Et même la reine, qui tient un rôle principal, ne connaissait pas tous les détails de cette histoire jusqu’à ce que le spécialiste Alastair Bruce ne la lui raconte !

L’histoire des joyaux de la Couronne a été découverte après que Sir Owen Morshead, le bibliothécaire royal de la reine Mary, la mère de George VI, a écrit une série de lettres pour éclaircir le mystère. Les documents de Sir Owen décrivent comment un trou a été creusé dans la terre de craie, qui a dû être couverte pour la cacher des avions ennemis. D’ailleurs, une trappe utilisée pour accéder à la zone secrète où la boîte de conserve était conservée existe toujours aujourd’hui !

2 868 diamants, 17 saphirs, 11 émeraudes
Le documentaire parle aussi du couronnement de la reine, en 1953. Sa couronne impériale pèse 1,28 kg. Elle est sertie de 2 868 diamants dont 17 saphirs, 11 émeraudes et des centaines de perles, dont quatre connues sous le nom de boucles d’oreilles de la reine Elizabeth I. Elle comporte également le rubis du prince noir. Un trésor inestimable.

>> A voir aussi : Le couronnement d’Elizabeth II

F.A

à lire aussi