Témoignages : Ces tue-l’amour qui nous font fuir !

Il y a « tue-l’amour » et « tue-l’amour »

On ne vous parle pas des très de caractères qui vous rebutent le plus chez l’autre. De toute façon vous n’aurez jamais ressenti quelque chose pour cette personne qui est trop radine, trop bête, ou encore beaucoup trop prétentieuse. Non, non, nous vous parlons des petits détails que l’on découvre le plus souvent plus tard, quand on a déjà entamé une relation, et qu’on découvre le quotidien de l’autre. Mais si, vous savez, ce genre de détails qui peut parfois tout remettre en question ! On peut être surpris et très rapidement déçus. Mais les tue-l’amour ne sont pas pareils pour les hommes et les femmes ! Pour ne pas faire de discriminations, nous avons interrogé cinq hommes et cinq femmes pour connaître les pires tue-l’amour, selon eux. Alors prenez des notes, vous n’aurez plus d’excuses pour dire que vous ne saviez pas :

D’après les hommes :

Loïc, 25 ans : “Pour moi, ce sont les poils qui me répugnent le plus. Attention, je ne parle pas du petit duvet ou de la repousse de trois jours… Non, je parle de la grosse touffe de poils qui déborde de la culotte ou qui pointe le bout de son nez sur les tétons… J’aime quand ma chérie prend soin d’elle et pour moi, ça passe surtout par là.

Benjamin, 37 ans : “Je dirai que ce qui peut me rebuter le plus serait une fille avec les cheveux gras. Je trouve que l’hygiène est importante et je ne transigerai jamais là-dessus. Si elle a les cheveux sales, je préfère ne pas imaginer le reste…

Meddy, 34 ans : “Selon moi, ce serait le langage. Si la fille parle comme une charretière en étant vulgaire, ce n’est vraiment pas possible. J’ai besoin d’avoir une femme douce et respectueuse face à moi, alors l’entendre dire des grossièretés me bloquerait sans aucun doute.”

Pierre, 44 ans : “Euh… Je dirai la culotte à la Bridget Jones. Celle qu’elle a achetée chez Petit Bateau, dont l’élastique est cassé et avec la petite trace au fond parce qu’elle s’en sert pour ses périodes de menstruations. Je trouve que la lingerie est importante, sans pour autant parler de porte-jarretelles ou string tous les jours, mais une jolie culotte ça ne coute pas grand-chose quand même !

Arnaud, 28 ans : “Alors je pense que je dirai les filles qui se maquillent trop. Pour moi, un simple coup de rouge à lèvres et de mascara suffit amplement. Je ne supporte pas les filles dites « pot de peinture » et le comble serait qu’elle ne se démaquille pas avant d’aller dormir.”

D’après les femmes :

Yamina, 36 ans : “D’après moi, ce qui pourrait le plus me bloquer chez un homme serait le manque d’hygiène en général. Si le mec pue de la bouche, a les ongles sales ou, pire encore, se cure le nez et me caresse la joue après ce n’est pas possible !

Gaele, 50 ans : “Je dirai que ce serait les hommes encore trop attachés à leur mère. Ceux qui ont encore besoin d’elle pour repasser leur linge ou leur faire à manger. Une forme du syndrome d’Œdipe serait totalement rédhibitoire ! J’ai besoin d’avoir un homme qui se prend en main !

Julie, 30 ans : “C’est un peu cliché mais ce n’est vraiment pas possible pour moi : les mecs qui gardent leurs chaussettes au lit. Je ne comprends pas ce concept et c’est juste dégoutant pour moi. Le pire, c’est s’il les garde pendant l’acte, de quoi me faire partir en courant !

Claudia, 22 ans : “Je pense que ce serait les poils dans le dos. Si le mec à la plage est bien foutu, qu’il se retourne et que j’aperçois une pelouse dans le dos, je ne pourrais pas. Autant sur les autres parties du corps ça ne me dérange pas, au contraire, mais surtout pas le dos.”

Clémence, 25 ans : “Alors ça c’est très simple parce que j’ai déjà quitté un mec pour ça : le mec qui pète au lit. Non mais sérieusement, quel homme peut se dire que ça passera ?!

Et vous, quels sont vos tue-l’amour ?

A.M

à lire aussi